Le pass sanitaire va s’appliquer au Château du Rozier.
Oui, cette mesure est contraignante pour nous comme pour vous, et elle nous pose bien-sûr question. Nous craignons aussi qu’elle divise nos publics, le comble pour un projet comme le nôtre qui cherche à rassembler. Drôle de période. 
Seulement nous ne sommes pas l’OMS, nous sommes un lieu de spectacles qui comme beaucoup d’autres tente de maintenir une activité culturelle sur son territoire malgré la situation et les contraintes.
Alors quoi faire ? Rester fermé ? Le lieu l’est resté trop longtemps, et nous ne voulons pas pénaliser les artistes et les techniciens qui ont déjà été très affectés par cette crise. Surtout, nous pensons au public, qui comme nous souhaite continuer à sortir et voir des spectacles.
Alors, dans cette situation impossible, nous prenons le risque de perdre en fréquentation mais nous faisons le choix de maintenir une partie de nos soirée, pour aller au bout cette saison.
Les dates maintenues sont à jour ici, sur notre site. Il vous faudra donc présenter votre pass sanitaire (test PCR, vaccination à jour ou certificat de rétablissement) pour participer à ces soirées.
Nous espérons vous retrouver toutes et tous très bientôt.
L’équipe du Château du Rozier

  • 17 novembre 2018

  • à partir de 20:30

  • 14€

Yvan Marc + Pandore + AMFChanson française

Tarifs :
Tarif plein : 14€
Tarif partenaire (CE, AMF, MJC...) : 12€
Tarif abonné CDR : 11€
Gratuit moins de 12 ans : Gratuit

« Je ne suis qu’un ours », nous disait-il en 2016. Depuis, Yvan Marc est retourné dans sa tanière et a raccroché la fourrure : avec « Nos Dimanches », il nous convie chez lui, en Haute-Loire, avec une simplicité qu’il n’avait encore jamais osée. Alors, le temps d’un album conçu dans l’atmosphère ouatée d’une forêt enneigée, nous lui rendrons visite, au creux de cette nature qu’il aime tant.

Première partie : Pandore
Si Baudelaire faisait du rock et Nietzsche de la chanson française, alors – peut-être – à leur rencontre, aurait pu naître Pandore. Plume habile, la liberté combat la morale. La poésie ne peut être, pour lui, que révolte.

Sur scène, Pandore est robuste comme un rocher et pénétrant comme un brouillard. Son esprit douloureusement subtil exhale, vous enivre et vous emmène, accompagné d’un violoncelle, planer au-dessus d’un monde qui s’évapore.

Réservez votre entrée