[FÊTE DE LA MUSIQUE]

Cette année le Château du Rozier s’associe à la ville de Feurs pour vous proposer tout au long de la journée du samedi 22 juin des animations musicales !

9h45 : retrouver l’Association musicale de Feurs sur la place de la mairie

10h30 : suivez les Po’Boys et leur musique de Nouvelle-Orléans pour déambuler dans le centre ville de Feurs

12h : retour sur la place de la mairie pour écouter les Ans Chanteurs de Feurs

13h : la batucada Samba Démonts ouvre le défilé de la flamme

15h : concert de Alkabaya sur la place de la mairie

À samedi !


  • 03 juin 2023

  • à partir de 20:30

  • 12.5€

  • En intérieur

BuckJazz Sauvage

Tarifs :
Plein : 12.5€
Réduit & Abonné : 9.5€

/!/ INFO DERNIERE MINUTE : Le Département de la Loire étant en vigilance jaune pour ORAGE et la météo ne paraissant pas très bonne pour ce soir, nous avons fait le choix de replier le concert à l’intérieur.
La soirée n’en demeura pas moins bonne !

 

Chez Buck, la simplicité et la sauvagerie radicales indiquent le chemin, mieux que n’importe quel GPS.

Une musique panoramique et transversale, toujours afrocentrée, qui tire son charme et sa singularité de l’économie de moyens. Une batterie, deux saxophones, un trombone, un tuba et une guitare : rien de plus !

L’ensemble révèle une évidente tonalité rock dans laquelle des cuivres improvisateurs se confrontent aux guitares sur-amplifiées.

 

OWA : Musiques du monde contre musique des mondes : le premier album du groupe Buck ressemble à une séance de spiritisme pendant untremblement de terre.

Des rêves intenses et agités de voyages éclairs dans l’empire Inca post-conquistadors, à La Nouvelle-Orleans un jour de Mardi-Gras cyclonique, à Chicago ou New York pendant la grande libération du jazz, à Addis-Abeba pendant l’invention de l’éthio-jazz : voici en quelques images les inspirations du premier album.

Dans cet opus, simplicité et sauvagerie radicales indiquent le chemin, mieux que n’importe quel GPS. Le mode opératoire de l’enregistrement reprend d’ailleurs celui des studios mythiques : enregistrer à la manière des premiers groupes de jazz et de rock, c’est-à-dire entrer dans la pièce pour graver en direct la fragilité et la force du moment unique de la prise live.

Léo Ouillon – saxophone ténor & flûte traversière

Simon Girard – trombone

Nicolas Mondon – guitare

Yann Paulet – saxophones baryton et alto

Thomas Pierre – batterie

Nans Paulet – tuba

Concert organisé avec le soutien du Département de la Loire.

🍴Restauration sur place avec le Foodtruck Les délices de Mif

 

Billetterie en ligne